Randonnées


Pour les retrouver plus facilement, voici la liste des Promenades Ailleurs en France : 

Randos Mercantour : Les Gorges Du Daluis et le Lac de Trecolpas


Beautiful Flowering Meadow At The Edge Of The Alpine Lake Of Allos by Bruno Monginoux via Attribution Engine. Licensed under CC BY-NC-ND.

Pour bien terminer l'été, en Septembre nous avons passé un week-end dans le Mercantour. Sur la Route, nous nous sommes arrêtés pour une randonnée aquatique dans les Gorges du Daluis constituées de roches ocres, avant de partir à la recherche du Lac de Trecolpas.

 

Hormis la photo de couverture dont j'ai cité la source, toutes les autres photos m'appartiennent et ne sont pas libres de droit.

Gorges du Daluis


Les Gorges du Daluis sont aussi appelées "Colorado Niçois" du fait de ses roches rouges (appelées "pélites" et qui remontent à l'ère primaire) qui donnent aux lieux une ambiance vraiment particulière. La route menant aux gorges est par ailleurs magnifique et les photos que j'ai pris ne permettent malheureusement pas d'en rendre compte. Il était délicat de s'arrêter en bord de route pour avoir les meilleurs points de vue.

Il existe des itinéraires de randonnées qui surplombent les gorges, nous nous avons décidé de marcher en leur coeur, les pieds dans l'eau. Nous avons choisis une Randonnée courte car nous en avions prévu une plus conséquente pour le lendemain. Ce parcours est un A/R par le même chemin il est donc possible d'aller jusqu'où nos pieds ou notre envie nous porte puis de faire demi-tour.

INFOS PRATIQUES : 

- Point de départ : Guillaumes ; GPS :  N 44.054919° / E 6.845349°

- Distance : environ 4km ; Dénivelé : ?

- Durée : environ 3h00 avec possibilité de rallonger en avançant un peu plus loin dans les gorges (sans compter la pause repas de 30min).

Le parking est gratuit. Pensez à prendre des chaussures aquatiques ou des baskets qui ne craignent pas l'eau (ou que vous n'utiliserez que pour ça). En septembre le niveau était bas donc nous n'avons pas prévu d'autre équipement en particulier mais lorsque le niveau est plus haut, attention à vos sacs à dos !


Itinéraire

Nous nous sommes inspirés de cette fiche rando, mais les indications n'étaient supers claires si bien que nous avons eu du mal à trouver précisément le départ de Rando : 

  • 0h00 - Après avoir emprunté la route sinueuse menant vers Guillaumes, après un petit pont vous trouverez le Parking pour vous garer. Du parking, pas évident de trouver le départ. Il ne faut pas traverser la route, mais longer l'aire de pique nique et arrivés au bout du parking prendre à droite. Là vous verrez un chemin assez raide descendre vers la rivière, avec un câble métallique (pas toujours bien visible et plutôt distendu), attention du coup la descente est assez raide.
  • 0h30 - On apperçoit les premières Roches Rouges et on se dit que la balade commence enfin à être intéressante ! 
  • 0h45 - Nous passons sous le Pont de la Mariée (que nous avions pu voir de la Route) et entrons enfin vraiment dans les Gorges du Daluis creusées dans la roche.
Gorges du Daluis
  • 1h15 : Nous avançons toujours dans les Gorges du Daluis, il y a par endroit des câbles pour traverser. Lorsque le niveau de l'eau est bas, ils ne sont pas toujours utiles, mais il y a malgré tout parfois beaucoup de courant et il n'est pas toujours évident de traverser d'une berge à l'autre (ce qu'il faut inévitablement faire un bon paquet de fois !). 
    Nous trouvons enfin un bon spot pour pique-niquer !
  • 1h30 : Après le repas (je n'inclue pas le temps d'arrêt dans le temps indiqué) je m'enfonce encore un peu dans les gorges avant de faire demi tour car il y a encore le chemin du retour à faire dans l'autre sens pour rejoindre le parking !
  • 3h00 : Nous retrouvons le parking par le même chemin.

Nous reprenons la route vers le cœur du Parc National du Mercantour pour notre randonnée du lendemain et décidons sur la route de nous arrêter à Péone, un petit village médiéval perché.

Péone

INFOS PRATIQUES : 

- Le soir, nous avons dormi au camping à la Ferme de Valdeblore. Il est possible d'y acheter quelques légumes produits sur place ou bien de se rendre dans le centre village où se trouvent une petite épicerie et une boulangerie. L'emplacement et les sanitaires étaient très propres.


Le Lac de Trecolpas


Le parc National du Mercantour regorge de Lacs. Nous avons choisi pour notre part de nous rendre au Lac du Trecolpas, peut-être moins visité et plus sauvage que celui d'Allos.

 

INFOS PRATIQUES : 

Point de départ : Saint-Martin-Vésubie (06450) ; GPS : N 44.109739° / E 7.306897°

Distance : entre 9 et 10 km, et 11,17km en allant au refuge de la Cougourde  ; Dénivelé : entre +500 et + 700m

Durée : entre 3h et 5h en fonction du parcours choisis et de votre vitesse de marche. Tous les itinéraires indiquent environ 4h de marche A/R pour aller au Lac de Trecolpas, en tant que randonneurs moyens, nous avons mis un tout petit peu plus de 3h.
Attention la montée est rude, prévoir de bonnes chaussures et des bouteilles d'eau !
Nous avons suivi ce parcours de Rando, sans aller jusqu'au Refuge

 


Itinéraire : (le temps correspond à celui que nous avons réellement effectué, pour une marche normale avec des temps de pause pour boire, prendre des photos, se reposer avant de repartir. Cela ne correspondra pas forcément au temps que vous réaliserez en fonction de vos habitudes de marche !)

  • 0h00de Valdeblore, on emprunte le Vallée de la Vésubie jusqu'à Saint Martin Vésubie puis direction Le Boréon et enfin La Vacherie du Boréon se garer au parking. De là, on va remonter jusqu'à la vacherie pour trouver le chemin du départ de la randonnée.
  • 0h05 : on dépasse la vacherie pour trouver les premiers panneaux indiquant la direction à suivre et quelques panneaux d’interprétation sur la faune et la flore du Parc National du Mercantour.
  • 0h30 : Après avoir traversé un sentier à la fois boisé et rocailleux, nous appercevons au loin les cascades de Peïrastrèche. On ne s'approchera ensuite malheureusement pas plus près. Nous arrivons alors à la balise 422.
  • 00h45 : Nous continuons en direction du Refuge de la Cougourde et du Pas des Ladres pour arriver au Pont traversant le torrent. Nous traversons ce pont pour passer rive droite du torrent et le remonter.
    Le parc National étant une terre de pastoralisme nous y croisons plusieurs troupeaux. Certains ont la chance d'y observer des chamois ou bouquetins, ce qui n'a malheureusement pas été notre cas.
    Attention, ça monte dur !
  • 1h45 : Nous arrivons à la balise 427, et prenons à droite pour rejoindre directement le Lac de Trecolpas. Il sera possible ensuite si on le souhaite de rejoindre le refuge (qui offre apparemment de quoi manger et des tartes aux myrtilles ^^).
  • 1h50 : Nous arrivons enfin au Lac et nous installons près de l'eau pour grignoter et nous reposer. Nous faisons une pause de 40 min pour profiter du paysage avant de repartir (je ne les inclue pas dans le temps de parcours indiqué).
  • 3h10 : Après être redescendus en un peu moins de temps que ce que nous sommes montés, nous rejoignons notre point de départ pour reprendre la route jusqu'à notre chez nous.
Lac de Trecolpas

Si mon article vous a plu, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire ci-dessous afin d'encourager son référencement, et le blog dans son ensemble. Merci :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaires

Pyrénées's Tour #3 - Les Hautes Pyrénées : Randos Dans les Cirques


Hormis la première photo de couverture dont j'ai précisé la source, toutes les photographies de l'article m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Meci

Après 8 jours à longer la frontière Espagnole, nous rejoignons enfin les Hautes-Pyrénées. La découverte de cette région s'est surtout faite à travers des randonnées. A la base, j'avais prévu une escale à Lourdes, avant de me rendre compte que nous y passions le 15 Août.. Moi qui n'aime pas la foule et qui en général recherche des endroits plutôt désertiques, il n'était pas question de nous y arrêter. Luz Saint Sauveur est également une ville très (trop ?) touristique.

 

Nous avons donc filé tout droit vers notre campement pour installer notre tente, lancer une machine à laver et déballer nos affaires, avant de partir vers une première randonnée.

INFOS PRATIQUES : 

- Nous avons dormi à Gèdre deux nuits sur l'aire naturelle camping Bellevue. Elle portait bien son nom car la vue est en effet superbe car en altitude et en plein cœur des Hautes-Pyrénées. En revanche, c'était de loin le camping le plus sale pour ce qui concerne la partie sanitaires. Le matin j'ai eu le choix pour la douche entre mettre les pieds dans un nid de cafards dans une cabine sans lumière, ou sur une énorme araignée... J'ai choisi de me laver au lavabo d'eau de source qui se trouvait à l'extérieur à côté de notre emplacement, et à la lingette...
- Il y avait au même endroit d'autres aires naturelles de camping, qui ne pourront à mon avis pas être pires !


Cirque de Gavarnie


Le Cirque de Gavarnie est un amphithéâtre calcaire d'une hauteur de 1500 mètres et d'une circonférence de 6,50 km, abritant une grande Cascade, source du Gave, de 423m. Cela en fait l'une des plus grandes cascades d'Europe. D'ailleurs on l’aperçoit de loin, dès le début de la Randonnée. Il s'agit de loin du cirque le plus visité et il sera difficile de s'y retrouver seul.

INFOS PRATIQUES : 

- Point de départ : Village de Gavarnie.

- Distance : environ 7km ; Dénivelé +220m

- Durée : environ 2h/2h30 A/R pour aller jusqu'à l'Hostellerie en plein cœur du Cirque, avec la possibilité d'allonger d'1h/1h15 A/R pour aller jusqu'au pied de la cascade.

Le parking obligatoire est payant, comptez 4€ pour 24h de stationnement..
A l'extérieur de l'Office de Tourisme, on trouve tous les itinéraires possibles dans les cirques, allant de quelques heures à plusieurs jours de marche.


Itinéraire : 

  • 0h00 - De l'Office du Tourisme, on rejoint les ruelles commerçantes pour retrouver le panneau indiquant le cirque. On y repassera au retour pour ramener du fromage des Pyrénées, des tourtes aux myrtilles ou de la Garbure ;).
  • 0h15 - On sort des ruelles commerçantes pour longer la rivière...
  • 0h25 - ... jusqu'au pont de pierre que l'on traversera pour changer de rive et commencer notre ascension. 
  • 1h10 - On suit toujours le chemin, bien balisé et sans difficulté particulière si ce n'est quelques montées qui feront travailler les cuisses. Il est possible par ailleurs de louer des ânes et des chevaux pour monter, même si pour ma part je suis un peu contre l'idée de fatiguer des animaux de la sorte. On arrive enfin à l'hostellerie au coeur du Cirque de laquelle on pourra profiter pleinement de la vue et voir au loin la cascade. Pour ceux à qui il reste de l'énergie, on peut s'en rapprocher en 1h A/R.
Cirque de Gavarnie
  • 1h20 - Nous reprenons notre route en sens inverse pour aller faire quelques emplettes au village et voir si leur garbure est aussi bonne que celle que me faisait ma grand mère !
  • 2h15 - Nous arrivons au point de départ doucement et rejoignons notre campement pour la nuit.

Cirque de Troumouse


Le Cirque de Troumouse est moins haut que celui de Gavarnie, mais plus vaste avec ses 11km de circonférence. Le cirque est une terre de pastoralisme et abrite donc plusieurs troupeaux. 

L'accès au cirque se fait directement en voiture car la route nous amène directement aux abords du Cirque. Il est moins visité mais c'est de loin celui que j'ai préféré. Peut-être parce que nous y sommes allés tôt dans la journée et que nous avons pu profiter de la lumière matinale, offrant alors un paysage presque lunaire, une ambiance paisible et intimiste, calme et sans bruit si ce n'est les quelques cloches des vaches faisant raisonner leur musique à l'intérieur du cirque. Cela nous a même permis de nous approcher à quelques mètres d'une marmotte qui se baladait sereinement (le petit jeu c'est de trouver la marmotte dans le paysage sur la photo qui précède le gros plan ^^)..

INFOS PRATIQUES : 

- Point de départ : De Gèdre, on suit la Route d'Héas puis les panneaux qui indiquent le cirque de Troumouse et on monte jusqu'au Parking du Cirque. Le Parking est gratuit mais de Juin a Septembre, il y a une route à Péage (5€ par voiture et 2€ par moto entre 9h et 17h). GPS : Parking E02'62'267" - N47'34'688"

- Distance : non indiquée et difficile à évaluer, cela dépendra du parcours choisi ; Dénivelé : le terrain est assez plat dans le cirque, comptez seulement +50m

- Durée : environ 30min A/R jusqu'à la Vierge permettant une vue panoramique sur le cirque + 1h30 A/R jusqu'au Lac des Aires + 30min A/R jusqu'à la Cabane des Aires.


Itinéraire : 

Comme il était prévu l'après midi que nous allions randonner dans le troisième Cirque des Hautes-Pyrénées; nous avons choisi d'aller seulement jusqu'à la Vierge, puis jusqu'au Lac des Aires (donc 2h A/R)

  • 0h00 - Du parking, on descend la colline et on traverse le petit pont de pierres, pour arriver (en 5 ou 6 minutes seulement) au panneau indiquant les directions : à gauche pour rejoindre la Vierge de Troumouse (et la marmotte) et à droite pour rejoindre le lac. Nous prenons donc à gauche et iront à droite par la suite !
  • 0h17 - Nous arrivons (en ayant pris notre temps, et en nous étant arrêtés plusieurs minutes pour observer la marmotte) au belvédère de la Vierge et profitons de cette vue apaisante.
  • 0h30 : Nous redescendons jusqu'au panneau et reprenons l'autre direction, pour aller vers le Lac des Aires.
  • 0h50 : Nous arrivons en surplomb de ce que nous croyons être le Lac des Aires (sans certitude), décidons de nous poser un peu dans descendre plus près du Lac, et grignoter quelques biscuits avant de repartir. Les randonnées précédentes commencent à se faire sentir et sachant que nous en aurons d'autres, nous décidons de ne pas nous approcher davantage pour savoir s'il s'agit bien du Lac. A mon avis il y avait le vrai lac un peu plus loin, sans certitude aucune du coup, mais nous avons tout de même bien profité de la balade !
  • 1h30 : nous retrouvons le parking et repartons vers le Cirque d'Estaubé.

Cirque d'Estaubé


Nous puisons dans nos dernières forces pour faire la randonnée dans le Cirque d'Estaubé, le plus petit des trois cirques. Lui aussi terre de pastoralisme, nous allons y croiser plusieurs troupeaux. 

INFOS PRATIQUES : 

- Point de départ : Parking gratuit du Lac des Gloriettes (attention lorsque nous sommes arrivés il n'y avait déjà plus de place ! heureusement nous avons une petite voiture et avons pu nous caser difficilement dans un interstice, je conseille du coup d'arriver tôt ! GPS : N 42.75189° / E 0.051591°

- Distance : environ 7km; Dénivelé : +100m

- Durée : 2h30/3h A/R jusqu'à la cabane d'Estaubé.. Il est possible de poursuivre ensuite jusqu'au coeur du cirque et jusqu'à la cascade Pla d’Ailhet. (comptez au moins 45min/1h de plus A/R.


Itinéraire : 

  • 0h00 - Après s'être garés, il faudra prendre la digue du barrage d'Estaubé. De l'autre côté de la construction, quelques ânes stationnent (vous avez dû vous rendre compte que j'étais amoureuse des ânes ! du coup j'étais aux anges, je me suis arrêtée pour les caresser un peu, et l'un deux voulait me suivre sur le reste de la promenade il m'a suivie sur quelques mètres !) On prend ensuite le petit chemin jusqu'à l'intersection.
  • 0h15 : à l'intersection, on prends vers la gauche, pour suivre la Cabane d'Estaubé. On va alors longer le côté droit du Lac d'Estaubé via un sentier caillouteux. 
  • 0h30 : Après avoir passé le lac d'Estaubé et longé la rivière, nous entrons dans l'estive d'Estaubé On trouvera alors quelques panneaux d’interprétation sur la faune et la flore du Parc National des Hautes Pyrénées.
  • 0h37 : On arrive à un petit pont de fer avec un nouveau panneau indiquant la direction de la cabane : il ne faut pas traverser le pont mais continuer dans la même direction.
  • 1h25 : après une petite montée, et avoir traversé quelques troupeaux de vaches, on arrive sur une petite bute de laquelle nous avons une vue panoramique sur la vallée et d'où nous pouvons observer la cabane d'Estaubé. A cet endroit on peut observer les marmottes courir partout si l'on prend le temps de s'arrêter et d'observer les rochers !
  • 1h40 : Après nous êtres arrêtés un petit quart d'heure, le temps commence à se couvrir et les premières gouttes à tomber, nous faisons donc demi tour et terminons au final la balade sous la pluie battante !
  • 3h00 : retour à la voiture un peu mouillés !

Après être passés par les Pyrénées Orientales et profité d'y Randonner, par les Pyrénées Ariégeoises en n'oubliant pas de nous rendre à la Cascade d'Ars, et enfin par les Hautes-Pyrénées, notre périple Pyrénéen prend fin. Un dernière article vous fera profiter du retour (bien que moins intéressant) par le Languedoc (Toulouse et Béziers). 
J'espère que la visite vous aura plu ! 

Si mon article vous a plu, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire ci-dessous afin d'encourager son référencement, et le blog dans son ensemble. Merci :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaires

Rando Pyrénées Ariégeoises : La Cascade d'Ars


Avant de démarrer la balade, prenez le temps de vous imprégner du paysage sur la route pour vour rendre à Aulus les Bains, située au cœur des montagnes du Couserans, c'est vraiment splendide !

Pyrénées Ariégeoises

Au départ d'Aulus les Bains, dans les Pyrénées Ariégeoises, il est possible d'emprunter différents itinéraires pour des randonnées plus ou moins longues.
Nous choisissons de nous rendre jusqu'à la Cascade d'Ars, l'une des plus grandes et belles cascade des Pyrénées, d'une hauteur de 243 mètres sur 3 étages successifs

INFOS PRATIQUES : 

- Point de départ : Aulus-les-Bains ; GPS : 42° 47' 0.22'' N / 1° 20' 0.3'' E

- Distance : 9,9km ; Dénivelé : 663 mètres

- Durée : environ 3h A/R jusqu'à la Cascade, avec possibilité de rallonger ensuite plus ou moins en fonction des itinéraires souhaités

Pour se garer : une fois passé Aulus, prendre la D8 en direction du Col de Latrape, et garez-vous sur le bord de la route aux alentours du premier lacet. Les places ne sont pas marquées mais tout le monde le fait.


Itinéraire : (le temps correspond à celui que nous avons rééllement effectué, pour une marche normale avec des temps de pause pour boire, prendre des photos, se reposer avant de repartir. Cela ne correspondra pas forcément au temps que vous réaliserez en fonction de vos habitudes de marche !)

  • 0h00 : Le départ de la rando est très bien indiqué, vous verrez des panneaux vous expliquant les différents sentiers possibles, le temps moyen pour se rendre à chaque endroit, et même les calories brûlées. La première partie de la promenade où l'on commence à monter à travers bois, ne présente aucune difficultés, et le dénivelé est assez faible.
  • 0h35 : après une bonne demi heure, on arrive à un premier panneau très précis qui nous indique la direction de la Cascade. Continuez-donc sur ce chemin
  • 0h55 : on arrive au premier Pont d'Artigous en béton, qui surplombe la rivière d'Ars. On longeras ensuite le cours de l'Ars.
Cascade d'Ars
  • Après le pont c'est là que ça se corse ! le dénivelé devient beaucoup plus raide et la montée est assez rude. Nous avons du faire quelques pauses pour reprendre notre souffle.
  • 1h25 : nous appercevons enfin au loin la majestueuse cascade (point de vue marqué par le dessin de l'ours). Surtout ne vous arrêtez pas là et continuez le chemin pour vous approcher de la cascade !
  • 1h30 : Nous arrivons en bas de la cascade (dernier plateau) et nous y arrêtons pour pique-niquer à l'ombre (je ne compte pas le temps de repas dans le déroulé !)
  • 1h40 : Nous montons un peu et arrivons au plateau intermédiaire, (bon spot pour pique-niquer également). Nous n'allons pas plus loin car le programme des vacances est encore chargé et voulons garder du temps et un peu de temps pour la suite ! nous amorçons donc la descente !
Cascade d'Ars
  • 2h50 : nous retrouvons la voiture et pouvons repartir vers d'autres aventures !

Attention ! Si vous poursuivez la promenade, sachez qu'entre la cascade d'Ars et l'étang de Guzet, des couloirs d'avalanches rendent le passage impossible jusque tard dans la saison. (mi-juin), soyez donc très prudents !

Si mon article vous a plu, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire ci-dessous afin d'encourager son référencement, et le blog dans son ensemble. Merci :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Randos Pyrénées Orientales : Les Gorges de la Carança et la Vallée d'Eyne


Photo credit: -[Eric]- via Visualhunt / CC BY-NC-ND

Gorges de la Carança


Tout au long de notre parcours dans les Pyrénées, nous avons pu faire des randonnées de différents niveau, offrant un paysage, une faune et une flore variés, des randonnées toujours sympathiques, à commencer par les Gorges de la Carança avec ses corniches aménagées et ses ponts de singes.

INFOS PRATIQUES : 

- Point de départ : Thuès-entre-Vals ; GPS : N42°31'0.44" / E2'13'0.38"

- Distance : 6km ; Dénivelé +200m

- Durée : environ 2h20 avec possibilité de rallonger de 2h en poursuivant la rando jusqu'au refuge de la Carança.

Le parking obligatoire est payant, comptez 4€ pour la journée. A éviter pour les personnes sujettes au vertige.


Itinéraire

Pour notre part, nous avons fait la rando dans l'autre sens, mais je vous le déconseille vivement, en effet cela fait démarrer par une forte montée, fatigante et présentant peu d'intérêt, avant d'arriver à la corniche. Du coup, voici l'itinéraire que je vous conseille : 

  • 0h00 - Une fois garés sur le parking, repérez les panneaux et suivez "La Carança, par Roc Madrieu ou Corniche" et pas "La Carança par Chambre d'eau et Corniche". 
    Vous passerez alors sous le pont du petit train jaune puis accéderez directement aux gorges en suivant le chemin qui longe le torrent.. Au bout de 10 minutes, vous allez arriver au pont qui surplombe le torrent. 
  • 0h10 - Commencez alors la boucle en passant le petit pont et en suivant le sentier des passerelles, on reviendra par le chemin que l'on voit en face "balcons de la Têt par corniche". Le sentier s'élève pendant moins d'un kilomètre, sur un petit dénivelé de 100m environ, au dessus des Gorges. On arrive assez rapidement, environ 20min, à une bifurcation.
  • 0h30 - On poursuivra le chemin sur la gauche pour arriver au sentier des corniches, aménagé et sécurisé par une main courante Nous concernant nous n'avons pas pu poursuivre notre route car chéri, sujet au vertige ne pouvait plus avancer, nous avons donc dû rebrousser chemin. (donc pas de photos) mais ensuite, vous longez ce sentiez vertigineux jusqu'à un pont suspendu.
Gorges de la Carança
  • 1h20 : il vous faudra grimper à une échelle pour accéder au pont suspendu après quoi, vous aurez deux possibilités :
    • Soit sur votre gauche vous pourrez reprendre le sentier qui vous permettra de rejoindre le premier pont par lequel vous avez commencé la boucle, en moins de 50minutes, puis vous pourrez alors revenir au parking.
    • Soit si vous vous sentez assez d'énergie pour poursuivre, vous pourrez vous diriger à droite vers le Refuge de la Carança que vous pourrez rejoindre en environ 2h00 en cheminant via des ponts suspendus et des passerelles à flan de parois puis un chemin plus tranquille Cela vous rallongera donc la ballade de 4h environ car il faudra ensuite revenir à ce pont suspendu pour reprendre le même chemin du retour (qui sera du coup en face de vous au retour, et le pont suspendu sur votre gauche, que vous ne franchirez pas).

Vallée d'Eyne


Si vous devez vous rendre dans les Pyrénées et que vous aimez marcher, la Vallée d'Eyne est vraiment un incontournable ! On entre ici dans le Parc des Pyrénées Catalanes qui présente un superbe échantillonnage de variétés de paysages.

Pour en apprendre davantage sur le Parc, sa faune et sa flore comptant pas moins de 650 variétés, et connaitre les différents sentiers de découverte, vous pourrez commencer par vous rendre à la Maison de la Vallée au coeur du Village d'Eyne (bien fléchée). Juste à côté, on pourra trouver un bar/restaurant auprès duquel nous avons pu nous faire préparer des sandwichs avant de partir.

Soit vous restez garés dans le village, soit vous reprenez votre voiture pour suivre la direction de la vallée d'Eyne et vous garer sur le parking de départ et où vous trouverez un panneau d'indication pour choisir votre itinéraire. Nous avons choisi de suivre la vallée d'Eyne, qui est un A/R par le même chemin, on s'arrête donc quand on le souhaite. Nous sommes pour notre part allés jusqu'à l'Orri de Baix (une ancienne cabanne de Berger).

INFOS PRATIQUES : 

Point de départ : Eyne Village ; 

Distance : jusqu'à l'Orri de Baix, environ 9km A/R et jusqu'au Pla de la Beguda 18km A/R ; Dénivelé +1000m. Possibilité de rallonger jusqu'aux cols d'Eyne, de la Nuria et le Pic d'Eyne.

Durée : environ 3h30 A/R jusqu'à l'Orri de Baix (en comptant 30min de pause repas) et 7h A/R jusqu'au Pla de la Beguda.

 


Itinéraire : (le temps correspond à celui que nous avons réellement effectué, pour une marche normale avec des temps de pause pour boire, prendre des photos, se reposer avant de repartir. Cela ne correspondra pas forcément au temps que vous réaliserez en fonction de vos habitudes de marche !)

  • 0h00 : On commence donc la randonnée à partir du parking, le début du sentier est très bien indiqué, on suivra les panneaux vert foncé. La promenade va nous faire découvrir des paysages et des ambiances très différentes.
  • 00h05 : Après quelques minutes seulement, on arrive dans un paysage champêtre et on longe les champs. Au loin on entend les cloches des vaches (que vous aurez peut-être la chance de voir de près en fonction de la période.
  • 00h15 : Après 10 minutes à travers champs, on débutera une montée dans une ambiance plus forestière, au coeur d'une forêt de pins à crochets, surplombant le cours d'eau. On traverse alors une zone pastorale, il faut bien refermer les portes par lesquelles on passe parfois pour que les troupeaux ne dépassent pas ces zones. De notre côté, nous n'avons vu passer que des chevaux montés.
Vallée d'Eyne
  • 00h55 : Après 40 minutes de marche dans cette forêt on sort enfin de l'orée pour s'approcher des rives de l'Eyne. Nous trouvons après une demi heure de promenade au bord de l'eau, un petit coin tranquille pour pique niquer près de la rivière
  • 1h15 : encore environ 20 minutes (au cours desquelles nous avons pu observer une marmotte lointaine) et le paysage s'ouvre sur une prairie entourée de montagnes On s'avance un peu et on peut observer le fameux Orri de Baix (ou ce qu'il en reste du moins !) Nous en sommes alors à 1h35 de marche.
    • De là, vous pouvez poursuivre encore un peu vers le Pla de les Founts et le Pla de la Beguda et son cirque, vous faisant alors passer par un paysage plus minéral.. Les grands randonneurs pourront pousser jusqu'au Pic d'Eyne.
    • Vous pouvez également rebrousser chemin, ce que nous avons fait pour pouvoir profiter d'autres activités pendant nos vacances. Nous avons mis environ 1h15 à redescendre.
  • 3h00 : retour au Village.

INFOS PRATIQUES : 

- Le soir, nous sommes déscendus jusqu'à Llivia, un petit village espagnol enclavé en France, avant de repartir vers de nouvelles aventures !
- Nous avons séjourné à l'hotel Ruso (j'avais fait la réservation via booking, profitant ainsi d'un cashback Igraal intéressant. La chambre était correcte et propre malgré une toute petite salle d'eau et avec un accès au WIFI.
- Le repas était bien servi en quantité à un prix très abordable, mais peu raffiné. La cuisine est plutôt familiale, à l'image de l'hôtel.


Il en est fini de notre passage dans les Pyrénées Orientales et Catalanes, mais restez bien avec moi ! Revenez sur le blog et abonnez vous à la page Facebook car très prochainement je vous emmène avec moi dans les Pyrénées Ariégeoises puis les Hautes Pyrénées pour des paysages encore différents et encore plus beaux !

Si mon article vous a plu, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire ci-dessous afin d'encourager son référencement, et le blog dans son ensemble. Merci :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaires