Pyrénées's Tour #2 - Les Pyrénées Ariégeoises


Photo credit: Damia Bouic via Visual Hunt / CC BY-NC-ND

Nous quittons à présent les Pyrénées Catalanes et leurs superbes randonnées, afin de traverser les Pyrénées Ariégeoises avant de rejoindre les Hautes Pyrénées.

Sources Sulfureuses


Pour notre première excursion en Ariège, nous partons de Merens-les-Vals, afin de trouver une des sources naturelles d'eaux chaudes sulfureuses qui font la réputation de la région. Preuve en est du nombre de stations qui ont mis à profit ces sources afin de proposer des cures thermales.

INFOS PRATIQUES : 

- Arrivés à Merens-les-Vals, il faut suivre la direction de la Mairie et de l'Eglise Romane. Nous nous sommes garés au parking avant le pont, auprès duquel on peut trouver des panneaux informatifs sur les différents parcours pédestres possible. 
- De ce parking, il faut compter une petite demi-heure pour rejoindre les sources, en longeant la rivière pour rejoindre l'Eglise Romane. De là, le sentier est très bien balisé (GR10 Rouge et Blanc).
- Il est possible de se garer plus haut à proximité de cette église, ce qui réduira la durée pour accéder aux sources chaudes (ce serait dommage car le sentier qui longe la rivière est vraiment superbe surtout en milieu de matinée)..


Les sources sont peu profondes et plutôt fréquentées. La plupart d'entre nous ont juste trempé les pieds dans ces bassins qui avoisinaient les 35°C, d'autres moins complexés se sont entièrement baignés.

 

Pour ceux qui auraient envie de poursuivre la balade après leurs bains, il est possible de rejoindre le saut du Nabre (une cascade) en poursuivant le sentier pendant 1h. Après quoi on pourra encore poursuivre jusqu'à l'étang de Lanoux ou au très connu lac des Bouillouses

La Grotte de Lombrive


L'Après-midi, nous sommes allés visiter une des plus vastes grottes d'Europe, qui comporte de nombreuses salles assez différentes, et une panoplie de concrétions

Pour accéder à la grotte, vous aurez le choix de prendre soit un petit train rouge, soit de monter à pieds pendant un petit quart d'heure, un chemin présentant un peu de dénivelé (ce que nous avons fait). 

INFOS PRATIQUES : 

- Il est possible de choisir différents parcours de visites plus ou moins longs, entre 1h et 3h. Le prix varie donc en fonction. Nous avons choisi la visite de 2h30, qui coûte 12€ par personne. J'ai trouvé que c'était juste le temps qu'il fallait. 

- Il vaut mieux prévoir un petit pull, même en été, car la température de la grotte est constante et avoisine les 15°C.


Notre guide était un peu scolaire et faisait de mauvaises blagues, ceci dit ses explications étaient très intéressantes. De plus il a poussé la chansonnette pour faire montre de l'exceptionnelle résonance de la "salle cathédrale" et a vraiment séché tout les visiteurs, qui ne s'attendaient pas à une telle voix.
Photos interdites à l'intérieur de la grotte, je ne pourrais donc vous montrer que celle que j'ai réussi à voler à l'entrée.

A noter que les visites ne permettent d'accéder qu'à deux niveaux aménagés de la grotte qui en comporte en fait sept !

INFOS PRATIQUES : 

- le soir nous avons dormi au "Camping à la ferme de la vallée de Beille" à Verdun. Pour tout dire ce camping n'avait rien d'un camping à la ferme puisque la ferme se trouve plus loin et qu'elle n'est pas visitable à moins de prendre rendez vous et de faire partie d'une visite organisée et groupée. J'ai trouvé ça un peu dommage. Ceci dit, les terrains et les blocs sanitaires étaient très propres, et nous avons bien dormi sur cette aire.


La Rivière Souterraine de Labouiche


Le lendemain, nous voilà repartis vers Vernajoul, afin de visiter sa célèbre rivière souterraine de Labouïche la plus grande d'Europe, qui fut ouverte au public à partir de 1938.

INFOS PRATIQUES : 

- La visite dure 1h15 et se fait à l'abord d'une barque métallique, accompagnés d'un guide. Il vous en coûtera 10,80€ par personne.

- Prévoyez un pull, il ne fait pas chaud à l'intérieur de la cavité dans laquelle coule la rivière !


Là aussi, les photos étaient interdites, j'en ai donc emprunté deux au site de la Rivière Souterraine. Nous avons apprécié la visite, bien que nous ayons trouvé les explications du guide (très sympathique au demeurant) un peu légères. 

 

Riviere souterraine de labouiche

L'Ecomusée d'Alzen


A environ 15 kilomètres de là, nous avons rejoint Alzen, pour y passer le reste de la journée. Au coeur du Parc Naturel des Pyrénées Ariégeoises, cette ferme traditionnelle remise en activité, nous plonge dans le passé. Les animaux présents sont des races rustiques et préservées, dans le jardin biologique sont cultivés des légumes anciens et des plantes médicinales, les jeux en bois permettent de passer de bons moments ludiques, et les expositions racontent l'histoire du lieu et de la région.

Le jour où nous y étions, il y avait vraiment très peu de monde, du coup nous avons pu profiter d'une ambiance très intimiste et s'imprégner des lieux. Le lieu est parfait pour se ressourcer au calme, c'est un véritable havre de paix. Il est possible de se promener dans tout le domaine et même au delà en rejoignant les estives si le cœur vous en dit.

 

Je vous conseille vivement de déjeuner sur place à la table paysanne. L'accueil est très agréable et les plats délicieux, préparés avec les produits bios du terroir (notamment ceux fabriqués sur place). En dessert vous pourrez même déguster des glaces artisanales au lait de brebis.
Nous avons opté pour l'Assiette "Barrejadis", signature de l'Ecomusée. Pour 12€, on aura dans l'assiette un mélange de légumes frais, salade, fleurs et de plantes sauvages cueillies le matin, ainsi que d’un assortiment généreux de produits fermiers : tartines de fromage, charcuteries locales, pommes de terre en robe des champs, ou encore de la tarte aux légumes. Honnêtement, nous nous sommes régalés !

 

Selon les jours, des ateliers sont proposés aux jeunes et aux moins jeunes : traite de la vache et préparation des fromages, fabrication du pain dans le four à pain d'époque... 

 

En bref si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à faire escale dans ce lieu paisible !

INFOS PRATIQUES : 

- l'entrée est à 5,50€ pour les adultes et 2,50€ pour les enfants de 4 à 12 ans, mais valable pour toute l'année, pour faire fonctionner l'association qui s'occupe des lieux.

- l'écomusée est ouvert en juillet et août tous les jours de 10h30 à 18h30  ; d’avril à juin et de septembre à novembre les dimanches, jours fériés et vacances scolaires toutes zones, de 14h à 18h.

- la Table paysanne ouvre en juillet et août tous les midis, sauf le samedi. Le reste de l’année, sur réservation.


INFOS PRATIQUES : 

- le soir nous avons dormi en camping à la Ferme, à l'Asinerie Balad'âne. qui propose également des randonnées à cheval, des nuits en tipi ou en yourte.

- les emplacements de camping sont un peu éloignés des blocs sanitaires, on avait l'impressions d'être seuls au monde, ce qui n'était pas désagréable Les blocs sanitaires (très propres) comportaient des toilettes sèches et une douche, littéralement ouvertes sur les Pyrénées et je dois dire que ce n'était pas désagréable de se retrouver nue face à la montagne ! Le lieu, situé en altitude était superbe, je vous laisse en juger sur photo !


camping pyrénées

Seix


Enfin, pour terminer notre passage dans les Pyrénées Ariégeoises, le lendemain après une superbe randonnée dans le parc Naturel (dont je vous parlerai dans le prochain article), nous faisons une dernière et mini escale à Seix, avant de rejoindre les Hautes Pyrénées.

Surtout, restés connectés ! je vous retrouve très prochainement pour la dernière étape du Pyrénées's Tour et quelques itinéraires de randonnées toutes aussi superbes les unes que les autres ! A très vite !

Si mon article vous a plu, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire ci-dessous afin d'encourager son référencement, et le blog dans son ensemble. Merci :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Écrire commentaire

Commentaires : 0